M. Poutine transmet la «douleur» du Kremlin aux mères des militaires russes tués dans la guerre en Ukraine.

Archives
Archives – Le président russe Vladimir Poutine – -/Kremlin/dpa

Le président russe Vladimir Poutine a reçu vendredi une délégation de mères de militaires russes morts pendant la guerre en Ukraine, à qui il a transmis les condoléances du gouvernement pour leur perte.

L’une des dernières estimations officielles russes des pertes au combat, communiquée en septembre par le ministre de la défense Sergueï Shoigu, faisait état de près de 6 000 morts au cours des six premiers mois du conflit, qui a débuté en février.

Toutefois, les forces armées ukrainiennes ont affirmé qu’environ 85 000 militaires russes sont morts au combat, tandis que les États-Unis ont parlé de «plus de 100 000 victimes russes», tuées et blessées, avant d’ajouter que les chiffres dans les rangs ukrainiens «sont probablement similaires».

«Il n’y a pas assez de mots pour ceux qui ont perdu leurs fils, mais je veux qu’ils sachent que moi, ainsi que le gouvernement de ce pays, partageons cette douleur», a déclaré le président russe.

«Rien ne peut remplacer un enfant, la perte d’un enfant, surtout pour une mère, à qui nous devons la subsistance et la nourriture», a-t-il ajouté, qualifiant les participants à l’invasion de l’Ukraine de «héros», selon l’agence de presse russe TASS.

«Personne d’autre qu’eux et leurs commandants les plus proches, qui sont à leurs côtés, ne sait à quel point ce travail est difficile et combien il est dangereux pour leur vie», a-t-il déclaré.