L’état d’urgence est déclaré en raison du manque d’eau dans 111 districts du sud du Pérou

Archive
Archive – Un voisin à Lima avec un drapeau péruvien – EL COMERCIO / ZUMA PRESS / CONTACTOPHOTO

Le Centre national des opérations d’urgence (COEN) du Pérou a annoncé la déclaration de l’état d’urgence en raison du manque d’eau dans 111 districts des départements d’Arequipa et de Puno, dans le sud du pays.

«L’exécutif déclare l’état d’urgence pour 60 jours dans 111 districts des départements d’Arequipa et de Puno, en raison du danger imminent de déficit hydrique», a rapporté le COEN, citant un décret suprême déjà publié au journal officiel.

La publication officielle cite un rapport technique de l’Institut national de défense civile (INDECI) qui exige «l’adoption de mesures urgentes permettant aux gouvernements régionaux d’Arequipa et de Puno et aux gouvernements locaux concernés (…) d’exécuter les mesures et actions d’urgence immédiates et nécessaires pour réduire le risque très élevé existant».

La déclaration de l’état d’urgence concerne 11 districts du département d’Arequipa et 100 du département de Puno.