La police italienne retrouve l’utilisateur de Twitter qui a proféré des menaces de mort contre Meloni

Giorgia
Giorgia Meloni, premier ministre de l’Italie – Mauro Scrobogna/LaPresse via ZUM / DPA

La police italienne a identifié un utilisateur de Twitter qui a proféré des menaces de mort à l’encontre de la Première ministre Giorgia Meloni et de sa fille et qui fait l’objet d’une enquête pour «violence privée aggravée».

Le tweeteur, qui écrivait sous un pseudonyme, a proféré ces menaces alors qu’il exprimait sa colère face à l’abolition du revenu de base. Les forces de sécurité ont fouillé son domicile et saisi du matériel informatique, selon la note officielle.

Le parti de Mme Meloni, Frères d’Italie, a exprimé son soutien à la Première ministre sur les réseaux sociaux, et elle a également reçu des messages de solidarité de la part de dirigeants politiques de l’opposition, comme le chef du Mouvement 5 étoiles, Giuseppe Conte, qui a jugé les menaces «exécrables, pas de si et de mais».