Quatre trafiquants d’êtres humains présumés arrêtés lors de plusieurs opérations en Allemagne

Archive
Archive – Police allemande. – BEATA SIEWICZ / ZUMA PRESS / CONTACTOPHOTO

La police allemande a arrêté mercredi quatre trafiquants d’êtres humains présumés lors d’une série d’opérations et de perquisitions dans 14 appartements et immeubles de quatre villes allemandes, dont la capitale Berlin, ont confirmé les autorités.

Les opérations ont été menées à Berlin, Forst, près de la capitale, Cottbus (est) et Siegen (nord-ouest). Un porte-parole de la police a précisé que l’affaire est liée à l’entrée illégale d’étrangers en Allemagne à des fins liées au trafic d’êtres humains et associées à des gangs, comme le rapporte l’agence de presse allemande DPA.

Au total, des mandats d’arrêt ont été émis contre six personnes, dont quatre âgées de 25 à 45 ans. L’opération a impliqué 375 agents, selon la police. Le porte-parole a précisé que les opérations ont été précédées d’enquêtes qui ont duré des mois et ont porté sur 60 cas et 300 personnes entrées illégalement dans le pays.

La plupart des personnes sont arrivées en Allemagne en provenance de Syrie et d’Irak via le Belarus. Selon le rapport de police, les membres du réseau de trafiquants percevaient entre 3 500 euros et 10 000 euros par personne. La police a d’abord eu des soupçons aux frontières avec la République tchèque et la Pologne. Selon le rapport, les six suspects sont des ressortissants irakiens et syriens.