M. Borrell se rend en Afrique du Sud pour renforcer les relations malgré le rapprochement avec la Russie

Haut
Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère, Josep Borrell – -/European Council/dpa

Le haut représentant de l’UE, Josep Borrell, se rendra jeudi en Afrique du Sud pour tenter de renforcer les relations, alors que le président Cyril Ramaphosa s’est rapproché de la Russie et a dénoncé les effets des sanctions européennes liées à la guerre en Ukraine sur le continent africain.

Une réunion ministérielle entre l’UE et l’Afrique du Sud se tiendra vendredi à Pretoria, dans le but de renouer le dialogue dans différents domaines. M. Borrell sera accompagné de la commissaire chargée des services financiers, Mairead McGuinnes, de la commissaire chargée de la santé et de la sécurité alimentaire, Stella Kyriakides, et de la commissaire chargée de la coopération internationale, Jutta Urpilainen.

Cette rencontre intervient à un moment où les relations entre l’UE et l’Afrique du Sud ont gagné en profondeur et en ambition «malgré un contexte international difficile», a déclaré la diplomatie européenne dans un communiqué.

«Les ministres examineront le partenariat stratégique en se concentrant sur un certain nombre de domaines d’intérêt mutuel, notamment la paix et la sécurité, la coopération multilatérale, le commerce et les investissements bilatéraux, la production de vaccins et la santé, le changement climatique, les énergies renouvelables, la transition énergétique juste, la science, l’innovation et l’éducation», a déclaré le bureau de M. Borrell dans un communiqué.

L’Afrique du Sud a annoncé il y a quelques jours qu’elle effectuerait des exercices militaires conjoints avec la Russie et la Chine en février, dans le but de «renforcer les relations déjà florissantes» entre les trois pays. C’est l’un des pays du continent africain qui a refusé de prendre position sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie et qui a assumé en décembre 2022 la présidence tournante du groupe connu sous le nom de BRICS, qui comprend également le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine.

Ainsi, la visite servira à maintenir des contacts bilatéraux avec M. Ramaphosa et avec la ministre sud-africaine des affaires étrangères, Naledi Pandor, tandis que samedi, la Haute Représentante se rendra au Botswana voisin pour rencontrer le ministre des affaires étrangères, Lemogang Kwape, et Elias Magosi, le secrétaire exécutif de la Communauté de développement de l’Afrique australe, une organisation régionale qui regroupe 15 pays de la région et dont le siège est à Gaborone.

Source: (EUROPA PRESS)