Un juge mexicain accorde à Ovidio Guzman un sursis indéfini à l’extradition vers les États-Unis

Arrestation
Arrestation du baron de la drogue Ovidio Guzmán López, «El Ratón», fils du trafiquant historique «El Chapo» Guzmán. – LUIS BARRON / ZUMA PRESS / CONTACTOPHOTO

Un juge mexicain a finalement accordé un sursis «sine die» à l’extradition vers les États-Unis d’Ovidio Guzmán López, alias «El Ratón» et fils du célèbre chef du cartel de Sinaloa, Joaquín «El Chapo» Guzmán, après son arrestation début janvier à Culiacán par les forces de sécurité du pays.

Alfonso Alexandre López Moreno, le cinquième juge de district en matière d’amparo et de procès fédéral dans l’État de Mexico, a précisé que cette mesure n’impliquait pas l’arrêt du processus d’extradition de Guzmán vers les États-Unis, comme le rapporte le journal «Milenio».

Ainsi, «El Ratón», chef d’une faction du cartel de Sinaloa connue sous le nom de Los Chapitos, l’un des pseudonymes sous lesquels le fils d'»El Chapo» est connu, devra rester à la disposition des autorités judiciaires mexicaines en vertu de cette décision.

La justice a déjà accordé à Guzmán une suspension provisoire de son extradition vers les États-Unis le 18 janvier, après que la procédure ait été reportée une semaine auparavant. Cette décision a été prise après qu’El Chapo a demandé aux autorités de le transférer des États-Unis vers une prison au Mexique, une demande que Mexico a promis d'»analyser».

Le gouvernement mexicain a confirmé la mort de 29 personnes, dont dix militaires, au cours de la violente opération d’arrestation d’Ovidio Guzmán, arrêté par les forces de sécurité à Culiacán (dans le nord-ouest de l’État), dans une opération qui a dégénéré en bataille rangée dans toute la ville.

Source: (EUROPA PRESS)