Pedro Sánchez soutient le mandat d’arrêt de la CPI contre Poutine : «Aucun crime ne restera impuni»

Le
Le président du gouvernement, Pedro Sánchez, après avoir terminé la cérémonie de clôture de la Convention municipale andalouse dans la salle d’assemblée de la faculté des sciences humaines du campus El Carmen, le 11 mars 2023 à Huelva (Andalousie, Espagne). Le pré – Joaquin Corchero – Europa Press

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a manifesté ce samedi son soutien au mandat d’arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI) contre le président de la Russie, Vladimir Poutine, sous la présomption de crimes de guerre pour la déportation forcée d’enfants ukrainiens des zones capturées pendant la guerre en Ukraine vers le territoire russe.

Aucun crime ne doit rester impuni, aucun crime ne restera impuni», a déclaré le secrétaire général du PSOE lors de son discours à la réunion du comité fédéral du parti à Madrid.

M. Sánchez a déploré que la guerre en Ukraine soit «doublement criminelle». Tout d’abord, en raison de ses objectifs, qui consistent à écraser la liberté et la souveraineté d’un pays comme l’Ukraine, mais aussi en raison de ses méthodes, comme vient de le proclamer le TCI lui-même», a-t-il déclaré, réitérant la solidarité de l’Espagne avec le peuple ukrainien.

La CPI a rendu ce vendredi une ordonnance contre M. Poutine, ainsi que contre la commissaire présidentielle aux droits de l’enfant de la Fédération de Russie, Maria Alekseievna Lvova-Belova, pour les mêmes raisons concernant la déportation forcée d’enfants.

Source: (EUROPA PRESS)