La Pologne accepte de déployer un système Patriot après un bras de fer avec l’Allemagne

Archives
Archives – Système de défense Patriot – Axel Heimken/dpa

Le gouvernement polonais a exprimé sa volonté d’accepter le système de défense aérienne Patriot offert par le gouvernement allemand, même si les deux administrations avaient publiquement divergé sur l’endroit où placer l’équipement.

Le ministre polonais de la Défense, Mariusz Blaszczak, a expliqué sur Twitter qu’il acceptait «avec déception» la réticence de l’Allemagne à placer le système sur le territoire ukrainien. Cependant, «nous commençons à travailler sur les préparatifs pour déployer les lanceurs en Pologne et les intégrer à notre système de commandement», a-t-il ajouté.

La ministre allemande Christine Lambrecht, qui avait proposé dès le départ que les missiles soient situés en Pologne, avait également indiqué que le dispositif devait être considéré comme faisant partie des défenses de l’OTAN, ce qui excluait en principe qu’il soit placé sous commandement polonais, comme le suggérait Blaszczak.

Berlin a proposé d’aider à défendre l’espace aérien polonais après la chute d’un missile près de la frontière ukrainienne, un incident qui a déclenché l’alarme quant à une éventuelle agression contre un État membre de l’OTAN.